Alain ALQUIER

Alain ALQUIER est né à Tarbes en 1947. Il a fait ses études aux Beaux-Arts de Toulouse, est diplômé du CAFAS et du Diplôme Supérieur National des Beaux-Arts. Très jeune le dessin et la peinture font partie de sa vie. Il est diplômé des Beaux-Arts de Toulouse.

Pour vivre, il s'installe comme photographe professionnel dans le Gers, lui permettant ainsi pendant quarante ans de continuer librement sa création picturale. Il fait des expositions personnelles de photographies fine art en noir et blanc jusque dans les années 1980-90 : château d'Eau de Toulouse, L'été photographique de Lectoure, Instituts Français de Dresde et d'Erfurt (Allemagne).

Après des années de travail, il commence à exposer sa peinture dans des salons nationaux, musées et centres d'art en France et à l'étranger.

Deux expositions importantes lui sont consacrées à l'Abbaye de Flaran (Gers) ; en 2004, une rétrospective dans le dortoir des moines et une en 2010 dans l'abbatiale où il présentera pour la première fois sa série des « romanes ». À cette occasion, deux catalogues sur son œuvre sont édités.

Alain Alquier a participé à ce jour à 150 expositions collectives ou individuelles. Jacky Tujague a réalisé un documentaire de 52 minutes consacré à la peinture et à la réalisation des vitraux d'Alain Alquier. Il est également cofondateur d'une galerie d'art contemporain en milieu rural à vocation pédagogique : « La Galerie Bleue » au collège Val d'Adour de Riscle qui compte 60 expositions en vingt ans d'existence. 

Bois de vie

En 2013, il exposera sa série des « Bois de vie » à la Citadelle de Vauban à Blaye. Un catalogue conséquent lui est consacré.

Il expose ensuite dans des lieux institutionnels ou historiques, musées, centre d'art, galeries dans plusieurs régions de l'hexagone : Auvergne, Béarn, Charente-Maritime, l'Aveyron, Loir-et-Cher, Hautes-Pyrénées ou encore le Gers.

En 2016, une exposition de prestige lui est consacrée au CAC Matmut de Saint-Pierre de Varengeville avec l'édition d'une monographie d'art. Il réalisera pour « la chapelle » du Centre d'Art de la Matmut, avec le maître verrier Leslye Gasking une série de 16 vitraux qui font suite aux deux déjà réalisés avec elle dans l'église de Pouydraguin.


Livre d'artiste

En 2017, Alain Alquier crée avec Valérie Rinaldo un livre d'artiste, Les Frontières de silence et d'autres projets naîtront de cette première collaboration.


S'il est une lumière qui étreint le cœur

s'écoule parmi les vallons rocheux de notre insouciance

elle n'est que douleur d'aimer

au-delà de l'étreinte

dans l'ivresse du doute

Les Frontières de silence



Quelques mots pour remercier Alain Alquier d'avoir si modestement offert en partage la douce lumière de ses oeuvres en résonance de mes poèmes. La beauté du trait révèle, bien mieux que je ne le ferais, toute la profondeur de son univers dont le mystère me laisse sans voix.En vérité, mes silences devant ses peintures dévoilent à la fois mon estime et mon admiration pour cet artiste singulier. Avec le temps, le travail d'Alain s'est enrichi d'une forme de sagesse, une réflexion si émouvante sur la condition humaine que seules les images poétiques, dans leur incomplétude, pourraient suggérer. A travers ses oeuvres, me semble-t-il, il nous laisse entrevoir cette rive insaisissable de l'au-delà de la Vie, estuaire d'ambre où mes rimes s'égarent si souvent...

Or, c'est en des êtres charnels qui s'étreignent au cœur du désir que s'écrivent les silences qui le tourmentent jusqu'à la déchirure, des êtres sensuels qui arpentent les sentes du temps qui passe, inexorablement, au rythme de leur sang qui bat fort. Humaniste nourri d'une spiritualité presque douloureuse, il a donné une autre dimension aux mots, parfois si nus dans le silence de la page blanche...

Valérie Rinaldo